Les violences faites aux femmes sont très souvent, volontairement ignorées et impunies

Amnesty International fait campagne, pour que soient mis fin aux violence faites aux femmes dans le monde.

C’est donc à bon escient, que la première journée de travail de son 30 ème Conseil International, le 14 août 2011, a débutée par une session consacacrée aux droits de la femme.

D’éminentes personnalités spécialistes du domaine, sont intervenues à la table de séance ou par message video, au sujet de la situation des droits de la femme au Moyen Orient et en Afrique du Nord.

Les intervenants sont tous d’accord sur le fait que, la situation actuelle de la femme du Moyen Orient ou de l’Afrique du Nord en matière de droit, reste précaire.

La femme est l’objet de discrimination à tous points de vue; reléguée à la place de citoyen de seconde classe, elle est victime de nombreuses violations de ses droits dans la vie courante,en temps de paix et encore plus en temps de guerre. sa dignité lui est niée.

Il est bien vrai que quelques efforts politiques et juridiques ont été faits, mais ils demeurent trop insuffisants devant l’importance des avancées qui sont à réaliser.

La femme du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord a démontré ces dernieres années qu’elle est l’égale de hommes particulièrement dans les contextes de révolution; nous pouvons nous en référer aux bouleversements politiques en Afrique du Nord( printemps arabe), à la base desquels on doit reconnaître l’action réelle des femmes.

Elles se sont autant que les hommes, impliquées pour obtenir le changement des situations socio-politiques révoltantes.

Cependant quand il s’est agit de lui donner la parole , la femme s’est vu évincée du débat politique. Instrumentalisée par les partis gouvernementaux et les partis réligieux d’opposition, elle doit faire face aux stéréotypes dévalorisants et discriminatoires.

La femme possède les même capacités intellectuelles, les même capacités à l’action que l’homme. il est nécessaire qu’elle prenne sa place dans le processus de developpement de l’humanité et des Etats.

Il ne faut donc pas que la lutte pour le respect des droits de la femme, se limite aux slogans motivants, mais il faut oeuvrer pour qu’il existe une réelle volonté de rendre à la femme sa dignité.

This entry was posted in Blogs, Français, Women's rights and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s