S’il fallait conclure ce Conseil en quelques mots…

Que peut-on bien retenir de ces jours? L’heure de la conclusion a sonné, avec dans les esprits cette ultime question. Pour y répondre, chaque participant devrait épuiser des pages entières pour le dire, avec les détails selon ses priorités. Mais s’il est un souvenir qui restera plus longtemps dans les esprits, c’est celui d’une semaine très riche en réflexion et en actions. Des nuits très dansantes aussi ! On ne pouvait rêver d’une meilleure occasion pour fêter les cinquante ans d’Amnesty International qu’une rencontre pareille.

Et d’abord l’essentiel. Réfléchir, réfléchir et encore réfléchir. La réflexion a été permanente au cours de ce conseil, notamment au cours d’un certains nombre de sessions qui aborder des thèmes relatifs a l’avenir du travail d’Amnesty International. Des sessions qui se sont toujours termines par des exercices qui ont tout simplement lancé les bases d’une réflexions a poursuivre. C’est par exemple le sujet de la technologie et droits humains, le « moving closer the ground », le « One financial Amnesty…et que pourront-on dire des travaux de groupes qui ont permis de travailler les résolutions et facilite la partie décision de ce Conseil International.

Plus convaincus que jamais. Des témoignages donnes au cours des sessions ont renforcé la conviction que le travail engage dans plusieurs domaines comme la campagne « Exigeons la dignité », a été un succès. Mais un succès qui ne doit pas cacher le reste à faire. Les participants s’en sont bien rendu compte en écoutant le témoignage émouvant donne par Jacqueline Kasha sur la dure vie des LGBT en Ouganda

Sans oublier l’action. Le conseil international ne s’est pas limité à ces réflexions. Il a également été un vaste champ d’actions. Actions traditionnelles de signatures de pétitions qui ont bénéficié du dynamisme et de la créativité des jeunes.

Et la démocratie. Le Conseil international, ce fut également le champ d’un exercice démocratique. De la prise de décision aux élections des membres des différents organes décisionnels, la démocratie était au rendez-vous. Cela a permis a n’en point douter, a prendre des décisions que l’on peut qualifier d’historiques. Tout cela avec l’espoir que le mouvement ira encore plus de l’avant.

This entry was posted in Blogs, Français, Looking to the future. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s