Nos blogueurs

Anglais

Le 30e Conseil international d’Amnesty International se déroule aussi en ligne ! Une équipe de blogueurs délégués rend compte chaque jour depuis l’événement des principales sessions consacrées aux droits humains. Ils représentent un éventail de pays, de langues, d’âges, de temps passé à Amnesty International et d’expériences militantes.

Chaque jour, tenez-vous informés, à travers leurs comptes-rendus, des succès, des défis et de l’avenir d’Amnesty International. Vous pourrez suivre certains de nos blogueurs sur Twitter pour des mises à jour en direct depuis le Conseil international (CI) au fur et à mesure de son déroulement. Vous pourrez participer à la conversation en ajoutant des commentaires sur ce blog et sur Twitter en utilisant le hashtag #amnestyICM.

Qui sont les blogueurs ?

Allemagne

Benjamin Titze est étudiant en doctorat de physique à Heidelberg, en Allemagne. Il a rejoint Amnesty International en 2002 après avoir obtenu son baccalauréat ; depuis lors, c’est un ardent défenseur de la liberté d’expression et un farouche opposant à la peine de mort. Benjamin est le cofondateur et ancien dirigeant du réseau des groupes universitaires d’Amnesty International en Allemagne et a mis sur pied des actions concernant les violations des droits humains au Bélarus. Il est actuellement vice-président de la section allemande d’Amnesty International. C’est la seconde participation de Benjamin, qui avait déjà assisté au CI d’Antalya, en Turquie, en 2009.

Australie

Raffaele Piccolo d’Adélaïde, en Australie, étudie le droit et les relations internationales à l’université d’Adélaïde. Il est président de l’Union des étudiants de l’université, qui fournit aux étudiants une assistance juridique et défend leurs droits. Grâce à ses études, Raffaele est entré en contact avec Amnesty International en 2005 et son engagement n’a cessé de croître depuis. Il milite sur le campus, est membre du Comité des sections, membre du Groupe consultatif des jeunes et selon ses propres termes, « un commentateur social avide (selon mon opinion) ». C’est la première fois que Raffaele participe au CI.

Belgique

Pieter Stockmans de Louvain, en Belgique, est responsable de la politique au sein de Flemish Refugee Action, une ONG qui défend les droits des réfugiés en Belgique, et journaliste indépendant. Il a rejoint le mouvement il y a sept ans en tant que membre de la section flamande en Belgique, au sein de l’équipe spécialisée sur Israël et la Palestine, équipe dont il est aujourd’hui le coordonnateur. Pieter est également membre du Comité de politique de la section belge flamande d’Amnesty International, qui est un Comité consultatif auprès du Conseil. C’est la deuxième participation de Pieter au CI ; il avait déjà assisté en 2007 au CI de Morelos, au Mexique.

Burkina Faso

Justin Yarga est un jeune Burkinabè, licencié en droit public de l’université de Ouagadougou, au Burkina Faso, et rédacteur adjoint du portail en ligne d’information http://www.burkina24.com. Au cours de ses études, Justin a commencé à militer pour le respect des droits humains, et passe désormais la majorité de son temps libre comme bénévole au sein de la section burkinabè d’Amnesty International, qu’il a rejointe en 2007. Actuellement, il est coordonnateur du réseau Jeunes au Burkina Faso et également responsable des communications au Centre d’Information et de Formation en matière des Droits Humains en Afrique (CIFDHA). C’est la première fois que Justin participe au CI.

Chili

María Belén Saavedra de Santiago, au Chili, milite au sein d’Amnesty International depuis 2009, et est actuellement coordonnatrice bénévole de l’Équipe sur la diversité en matière de genre au Chili. María a travaillé avec des étudiants en droit en tant qu’assistante chercheuse sur le chapitre consacré aux femmes du Rapport sur les droits humains, publié par l’université Diego Portales en 2010 et 2011. C’est la première fois que María participe au CI.

Côte d’Ivoire

Armande Achi, originaire d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, est juriste de formation. Elle milite à Amnesty International depuis 9 ans ; d’abord coordinatrice des jeunes, elle est actuellement membre du Conseil de la section ivoirienne. Armande se consacre principalement aux questions liées à la mortalité maternelle, à travers les actions de pressions à mener auprès des gouvernements et les actions de prises de conscience auprès du grand public. C’est la première fois qu’Armande participe au CI.

Espagne

Koldo Casla, originaire du pays basque, en Espagne, est défenseur des droits humains et chercheur. Il travaille au bureau du médiateur du pays basque en tant que commissaire aux droits de l’homme. Il a rejoint Amnesty International en 2001, alors qu’il était encore adolescent. Il a fait campagne et pression en faveur des droits fondamentaux au niveau local et national et a participé aux CI en 2007 et 2009. C’est donc la troisième participation de Koldo au CI ; il y sera en tant que rapporteur du groupe de travail sur la stratégie en matière de droits humains.

États-Unis

Mariah Ortiz de Seattle, État de Washington, aux États-Unis, travaille dans l’éducation internationale. Elle a rejoint Amnesty International en 2007 et milite activement au sein de notre campagne Exigeons la dignité et du réseau de militants Organizing Cities à Seattle. En 2010, Mariah a travaillé pour la Commission kenyane des droits humains. Elle est membre du comité de One Equal Heart Foundation, organisation de défense des droits humains qui travaille avec les peuples indigènes du Chiapas, au Mexique. C’est la première fois que Mariah participe au CI.

Helen Jack vit dans le Connecticut, aux États-Unis, où elle entame son année de licence à l’université de Yale, en spécialisation biologie et études internationales. Helen est membre de la section américaine d’Amnesty International depuis sept ans ; elle est actuellement chargée, en tant que bénévole, de la coordination avec les services législatifs de l’État du New Hampshire, assurant la liaison entre Amnesty International et les membres du Congrès, et formant des militants au travail de pression auprès du pouvoir législatif. Elle est membre du groupe de planification régionale du nord-est et d’un groupe Étudiants. C’est la première fois qu’Helen participe au CI.

Irlande

Ciarán Ó Cearbhaill de Maynooth, en Irlande, est étudiant en doctorat de chimie. Ciarán a rejoint le groupe Israël et territoires palestiniens occupés d’Amnesty International en Irlande en 2006 et milite depuis lors activement sur de nombreuses questions liées à la défense des droits fondamentaux. Il a présidé le comité Jeunes de 2009 à 2011 et a été élu au Comité exécutif d’Amnesty International Irlande en 2010. Il est sans doute plus connu pour son personnage de « Bingo Granny », qu’il a mis en scène sous la tente « Bingo » d’Amnesty International Irlande lors du festival de musique Electric Picnic. C’est la première fois que Ciarán participe au CI.

Royaume-Uni

Catherine Bevilacqua, étudiante à l’université d’Essex, milite à Amnesty International depuis bientôt 11 ans ; elle a débuté dans un groupe local au Royaume-Uni alors qu’elle avait 14 ans. Catherine œuvre depuis lors à renforcer le militantisme des jeunes au sein de la section britannique. Elle a fait un stage au bureau d’Amnesty International auprès des Nations unies à Genève, participé aux recherches sur les droits des migrants au sein d’Amnesty International et soutenu une mission sur le terrain au Népal en septembre 2010.

Lucy Barnett de York, au Royaume-Uni, étudiante en maîtrise Cultures de l’Empire, résistance et post colonialisme, termine actuellement un mémoire sur la littérature birmane. Elle est membre du réseau Étudiants d’Amnesty International depuis trois ans et fait actuellement partie du sous-comité sur les Questions internationales du bureau du Royaume-Uni. Lucy est passionnée par la littérature et les droits humains, et écrit régulièrement sur son blog à ce propos. C’est la première fois que Lucy participe au CI.

Monde

Widney Brown, directrice générale chargée du droit international et de la stratégie politique à Amnesty International, Secrétariat international

Widney Brown est chargée de superviser l’évolution du droit international et de la stratégie politique. Elle participe aux négociations sur l’élaboration de normes juridiques aux niveaux régional et international, et conçoit le cadre stratégique des campagnes mondiales d’Amnesty International. Elle supervise également le travail d’Amnesty International sur les questions thématiques mondiales. Widney a une vaste expérience du travail de recherche sur les violations des droits humains à travers le monde, et elle a écrit pour de nombreuses publications.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s